Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/11328/721
Title: Le droit international humanitaire: la controverse construction historique d’une morale universelle.
Authors: Sckell, Soraya Nour
Keywords: Droit humanitaire
Droit de la guerre
Conventions de Genève
Croix Rouge
Médecins sans Frontières
Issue Date: 2012
Citation: Sckell, S.N. (2012). Le droit international humanitaire: la controverse construction historique d’une morale universelle. JANUS.NET e-journal of International Relations, 3 (1). Disponível no Repositório UPT, http://hdl.handle.net/11328/721.
Abstract: Le droit humanitaire fut conçu par le normativisme juridique et moral fondé sur des principes universels. En dépit de son indéniable contenu moral universel, ses formulations et ses modes d’application sont cependant le résultat de conflits historiques. Cet article vise à analyser la façon dont le caractère universel du droit humanitaire est produit par des conflits hautement controversés. Il est nécessaire de surmonter l’antagonisme entre une analyse qui met l’accent sur la valeur morale indéniable du droit humanitaire en ignorant ses controverses et une analyse qui met l’accent sur les antagonismes sociaux mettant en question la possibilité de réalisation de la valeur morale et universelle du droit humanitaire. Pour cela, il faut considérer que celui-ci est une construction. Il apparaît comme autonome, comme indépendant des rapports de forces, fondé sur la rationalité de la morale et ainsi bien digne de la reconnaissance universelle, et pourtant, son développement n’est possible que lorsque l’on prend en compte les racines historiques de la raison. C’est seulement par la lutte politique que la rationalité universelle du droit humanitaire se réalise dans l’histoire. Tout d’abord, il s’agit d’analyser le caractère universel mais en même temps hautement controversé de la codification du droit humanitaire rappelant les controverses autour de la création des Protocoles additionnels de 1977 (Section 1). Ensuite, il s’agit d’analyser le caractère conflictuel des organisations de soutien du droit humanitaire en prenant en compte les conflits entre la Croix-Rouge et les Médecins Sans Frontières, ainsi que les controverses autour des ambitions de passer d’un droit humanitaire à un droit d’intervention humanitaire (Section 2). Enfin, il s’agit de réfléchir sur la façon dont les théories des relations internationales les plus appropriées pour saisir la nature universelle du droit humanitaire international doivent être complétées par une «sociologie historique de l’universel» qui embrasse la dimension conflictuelle dans la construction historique de l’universel (Section 3).
URI: http://hdl.handle.net/11328/721
Appears in Collections:IJP - Artigos em Revistas Nacionais / Papers in National Journals

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
fr_le droit international.2012.pdf380.03 kBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.