Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/11328/2461
Title: L'action comme événement: Ignorance et sentiment cosmo-tragique de soi entre Kant et Kleist
Authors: Jesus, Paulo Renato
Keywords: Kant
Agency
Determinism
Freedom
Issue Date: 2014
Citation: Jesus, P. R. (2014). L’action comme événement: ignorance et sentiment cosmo-tragique de soi entre Kant et Kleist. Cahiers philosophiques, 139(4), 21-37. DOI : 10.3917/caph.139.0021
Abstract: Le verdict du tribunal de la raison, institué par la critique kantienne, commande la fin de la métaphysique qui se muerait en croyance rationnelle, absolument nécessaire dans le cadre de la raison pratique et de ses exigences d’intelligibilité. Cependant, l’assimilation existentielle de l’impossibilité de la métaphysique par Kleist déclenche non seulement le sentiment de finitude et d’humilité de la raison, mais aussi le refus tragique, désespéré, d’une science strictement phénoménale et d’une solution croyante pour apaiser son besoin de vérité absolue. Ainsi, une catastrophe, comme le tremblement de terre de Lisbonne ou du Chili, convoque des significations contrastées : Kant s’attache à la mécanique naturelle et à la possibilité d’un dessein inscrutable, tandis que Kleist éprouve la vie sous le signe du hasard, « voyage sans but », dont le mouvement offre le dynamisme diasporique du salut impossible.
URI: http://hdl.handle.net/11328/2461
Appears in Collections:INPP - Artigos em Revistas Internacionais / Papers in International Journals

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
CAPH_139_0021.pdf984 kBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.